> Accompagnement social > L'accueil de jour

L'accueil de jour

Un  lieu d’accueil de jour est ouvert à Lille dans le quartier de Wazemmes, au 31 rue des Sarrazins, du lundi au vendredi. 

 

C’est un lieu de convivialité avec la possibilité de se doucher, de donner son linge à laver ou de bénéficier d'un vestiaire   (pour les personnes qui n'ont pas de ressources).

 

Toute personne venant avec une demande particulière, que ce soit logement, aide alimentaire, vestimentaire ou autre est reçue avec ou sans rendez-vous par une assistante sociale.

 

Chaque situation est examinée en réunion d’équipe, et une solution adaptée est proposée, sous forme d’un accompagnement social, de démarches administratives ponctuelles, d'une recherche de logement, ou encore d'une autre orientation.

Peuvent bénéficier d'un accompagnement social :
  • Des personnes encore à la rue
  • Des personnes qui sont hébergées sur les différents lieux de vie
  • Des personnes qui, dans le cadre de leur accompagnement social à Magdala, accèdent à un logement.

Témoignages

  Aimant être en relation avec des personnes très différentes, de par mon travail au cours de ma vie professionnelle, je me suis proposée pour faire de l'accueil de jour à l'association Magdala en 2002 et j'y suis toujours !!!!!!
Eh oui cet engagement  me passionne, les jours ne se ressemblent guère. Il faut se bousculer, changer ses a priori, rentrer en contact de manière différente avec chacun, très personnellement, ou bien "simplement" être là, active, mais sans rien faire. Ceci s'apprend à tous les instants.
Eh oui, tout ce petit monde différent qui passe : celui qui, pour souffler, reste un quart d'heure devant une boisson chaude, celui qui revient durant une année tous les jours parce qu'il semble y être respecté en tant qu'individu. Ces personnes me permettent de grandir.
Ensemble, salariés et bénévoles  pour l'accueil de jour, pour le vestiaire ou pour le ménage , nous avons le grand souci de permettre à chacune des personnes accueillies -une fois ou souvent - de trouver une place où il se sent très bien.
Voilà ce que j'avais envie d'exprimer et ce que je ressens au plus profond de moi aujourd'hui. Quelle joie !!!!  
O. une des accueillantes à l'accueil de jour

    Une amie me parlait de son bénévolat à Magdala avec joie. Je suis donc venue voir. J'ai été très bien accueillie. On m'a proposé de commencer par l'accueil de jour, près du marché de Wazemmes. Dans une petite salle ensoleillée, des personnes qui ont dormi à la rue viennent  se poser, boire une soupe chaude,  parler, retrouver des amis, voir une assistante sociale... S'y retrouvent aussi ceux qui ont été aidés et qui constituent un groupe amical. La personne qui m'a initiée au service avait été aidée aussi, et donne maintenant régulièrement de son temps. Accueillir la personne exténuée par la vie à la rue n'est pas facile mais c'est enfin faire partie de la même cordée, retrouver aussi un lien avec ce qui est blessé en soi,  l'occasion de partager sourires et mains tendues, sans doute un moment d'intégrité.  C.